Hit Parade des taux de changes les plus traités sur le Fx

Hit Parade des cours de changeLes investisseurs particuliers peuvent consulter un bon nombre de taux de change grâce à leur plate-forme de trading sur le forex. Il faut toutefois noter que les traders particuliers sont la plupart du temps intéressés par un nombre limité de paires de devises telles que l’eur/usd, le gbp/usd, l’usd/jpy…

Selon un rapport diffusé par la BRI, l’euro dollar est le taux de change le plus présent sur le marché des devises (28% des échanges effectué). Les politiques monétaires et économiques des Etats Unis et de la zone euro ont influé sur les cours de change de la paire de devise. La paire dollar yen (usd-jpy) arrive en deuxième position sur la liste des taux de change les plus tradés du forex, avec 14% des opérations du marché.

Avec 9% des échanges de trading, la livre sterling/dollar américain (également appelé « cable ») est le troisième taux de change le plus échangé du forex.

Puis les taux de change aud-usd (dollar australien – dollar américain appelé également Aussie), usdcad (dollar américain -dollar canadien que l’on appelle aussi « Loonie »), usd chf (dollar us face au franc suisse qui porte le surnom de swissy) et enfin le taux de change eur jpy (euro face au yen). Ces cours de change constituent en suivant l’ordre-ci dessus 6%, 5%, 4% et 3% des échanges réalisées sur le forex.

Bien qu’il existe des dizaines de taux de change, les investisseurs particuliers se concentrent surtout sur les paires de cross les plus traitées par l’actualité boursière pour trader le forex.

De ce fait, les taux de change des devises émergentes à savoir usd hkd, le usd thb, le usd sgd, le usd zar, le usd try… restent apparemment les moins traités par les traders du forex. Se basant sur l’analyse technique pour spéculer sur le forex, ces investisseurs particuliers courent l’actualité économique. Ils se fondent sur les chiffres publiés dans calendriers économiques journaliers pour spéculer.

Les chiffres les plus courus sont ceux relatif à l’emploi, aux décisions de politique monétaire, aux chiffres de confiance, d’inflation… ces chiffres peuvent engendrer une grande volatilité sur les cours  de changes des paires de devises.

Comments are closed.